Le Tambour des Limbes

COMPAGNIE LE TAMBOUR DES LIMBES :

Créée en 2008 sous le nom de Compagnie les Chimères et les Hippogriffes, la structure est refondée en 2012 et devient la Compagnie le Tambour des Limbes. Elle est aujourd’hui dirigée par Rémi Prin. Le travail de la compagnie mise avant tout sur la volonté de porter à la scène des textes dont la trame narrative soulèvent des questionnements universels sur la nature humaine. Comment utiliser le medium du théâtre pour toucher à des problématiques philosophiques ou psychanalytiques qui dépassent le cadre dramatique classique, et permettent d’amorcer une réflexion plus fondamentale sur l’existence même ? Autrement dit, pour citer Maeterlinck, comment un « drame-dans-la-vie » peut-il nous dévoiler au final un « drame-de-la-vie » ?

Rémi Prin, directeur artistique : 
En 2017, il débute la création de SOLARIS, d’après le roman de science-fiction de Stanislas Lem qui a été créé en septembre 2018 au Théâtre de Belleville à Paris. C’est cette même année qu’il devient régisseur général et programmateur au Centre Paris Anim’ les Halles le Marais, une salle de spectacle parisienne destinée à l’accueil de spectacles de jeunes compagnies.

Il entame également un travail d’écriture collective autour du fait divers et de l’affaire du procès des sorcières de Salem qui entre en répétition au début de l’année 2019 et sera créé au Théâtre de Belleville en mai 2019.


Solaris

Théâtre – Création 2018 au Théâtre de Belleville

DISTRIBUTION : 

D’après le roman de Stanislas Lem
Mise en scène : Rémi Prin 
Assistant mise en scène : Alexis Chevalier 
Interprétation : Thibault Truffert, Louise Emma Morel, Quentin Voinot, Gabriel Laborde Scénographie : Benjamin Gabrié et Suzanne Barbaud 
Adaptation : Thibault Truffert et Rémi Prin 
Accessoires : Suzanne Barbaud 
Costumes : Manon Gesbert et Célia Bardoux 
Musique et sound design : Léo Grise avec la collaboration de Laura Lascourrèges et les voix de Mathilde Chadeau, Fabrice Delorme et Pierre Ophèle-Bonicel 

PRÉSENTATION :

Trois hommes, trois scientifiques, se retrouvent aux confins de l’univers, dans l’isolement le plus total, prêts à tout au service de la science et de cette utopique connaissance objective du monde. Ils sont, comme ils le prétendent eux-même, l’élite du corps scientifique. L’objet d’étude de ces chercheurs est une planète recouverte d’un océan : Solaris. Identifié comme étant une forme de vie indépendante, l’océan résiste cependant à toute théorie scientifique cherchant à le définir dans son entière complexité. Il s’agit d’un être doté d’une conscience et qui demeure, en cela, insaisissable. Jusqu’au jour où cette planète se manifeste indirectement aux habitants de la station en leur envoyant des « visiteurs » qui s’avèrent être des répliques parfaites de leurs fantasmes ou de leurs défuntes relations du passé.

TEASERS :

ACCUEIL ET SOUTIEN : Centre Paris Anim’ les Halles le Marais / Institut Polonais de Paris / Studio de Virecourt 

CALENDRIER DE DIFFUSION

  • 2 au 30 septembre 2018 : Théâtre de Belleville, Paris (les dimanches à 20h30, lundis et mardis à 21h15 / relâche le 16 septembre) 
  • Succès reprise du 6 au 29 janvier 2019, Théâtre de Belleville, Paris (les lundis et mardis à 21h15, les dimanches à 20h30) 
  • Festival d’Avignon 2019 : du 5 au 28 juillet 2019 à 20h25 à l’Espace Saint-Martial (relâches les mercredis)

DOSSIER DE PRESSE 

DOSSIER PEDAGOGIQUE

INTERVIEW RADIO 

REVUE DE PRESSE


Salem

Création 2019 – Écriture collective autour du fait divers des sorcières de Salem en 1692 

DISTRIBUTION :

Interprètes : Flora Bourne-Chastel, Élise d’Hautefeuille, Louise Emma Morel, Rose Raulin  et Louise Robert 
Mise en scène et co-écriture : Rémi Prin 
Assistante mise en scène : Naima Maurel  
Lumières : Eliah Ramon 
Musique et sound design : Léo Grise  
Coaching physique : Valérie Marti 

PRÉSENTATION : 

Librement inspiré du fait divers du procès des sorcières de Salem en 1692, il s’agira de la première écriture collective et de la première écriture plateau de la compagnie. Le spectacle se concentrera sur les figures des cinq sorcières de Salem, interprétées par Flora Bourne-Chastel, Louise Emma Morel, Rose Raulin, Louise Robert et Elise d’Hautefeuille. Chacune de ces interprètes aura à charge de co-écrire l’un des cinq acte de ce spectacle qui se déclinera sous la forme de cinq huis-clos successifs dans lesquels chaque « sorcière » sera, à un moment donné, le point de vue principal. Le village et ses habitants seront, quant à eux, suggérés hors-champ par un chœur de plusieurs dizaines d’interprètes à travers la création sonore de Léo Grise. 

DOSSIER : 

TEASER : en cours

ACCUEIL ET SOUTIEN :

Les Studios de Virecourt

CALENDRIER DE CRÉATION : en cours